J'ai trop trimé / Théâtre des Turbulences

J’ai trop trimé : un regard de l'intérieur, incisif et juste, du monde du travail et du monde tout court dans lequel nous vivons, aujourd'hui.


Vendredi 21 octobre
20h
Médiathèque Victor Madelaine


Une parole libre, authentique et brute, sans jugement. Ce qui ressort de cette parole c'est l'impression forte qu'elle est sans cesse en construction ou en reconstruction. Ce qu'elle obtient, à quelque niveau que ce soit, semble être le résultat d'une lutte et non d'un acquis. Toujours se battre pour décloisonner, s'approprier un bout de terrain reconquis... souvent avec finesse, humour et courage, toujours avec lucidité et dignité. Ce personnage haut en couleur, souvent drôle, met en lumière les différents mécanismes des pressions qui règnent sur le monde du travail. C’était vraiment presser le citron jusqu’à ce qu’il n’y ait plus que l’écorce et là, on jetait. Panier, quoi. Marine Et une sculpteure présente pendant toute la durée du spectacle. Le travail de Monica Mariniello est absorption, concentration, réflexion, sensation… et calme.
Pendant que les mains œuvrent à la tâche pour accomplir tranquillement la matérialisation de l’oeuvre, Marine s’agite, se débat, bataille d’une situation de travail à une autre. Deux espaces-temps se confrontent. 
Et le public divague, se balade de l’une à l’autre, parcourt des passerelles infinies, entre public et personnel, politique et privé. 
Une écoute particulière qui engage aussi le corps du spectateur. L’espace : Au centre un carré nu. Sur les quatre côtés sont installés les sièges des spectateurs. 

Stella Serfaty


Entrée libre sur réservation
Public : Adultes à partir de 13 ans


Dans le cadre de Lire en Fête ... partout en Moselle