Hommage à Michel Galabru

Grand acteur de la comédie populaire, Michel Galabru est décédé dans son sommeil ce lundi 4 janvier à l’âge de 93 ans. Nous avons tous à l’esprit l’adjudant Gerber des Gendarmes de Saint Tropez et ses nombreux rôles comiques. Il excelle pourtant dans les rôles dramatiques, comme dans « le Juge et l’Assassin » de Bertrand Tavernier où il campe Joseph Bouvier, un sergent d’infanterie réformé pour ses crises de violence qui devient un tueur de jeunes bergères. Face à Philippe Noiret, Michel Galabru donne toute la mesure de son talent et reçoit un César pour sa performance. Son apparition dans "Bienvenue chez les Ch'tis" est resté dans toute les mémoires. Acteur de théâtre talentueux. 1er prix du Conservatoire en 1950, il est engagé par la Comédie Française et joue les classiques : Shakespeare, Molière… Par la suite, il ne cessera pas de monter sur les planches en parallèle avec sa carrière au cinéma. Homme aux réparties truculentes, c’était un Humaniste qui aimait la vie mais qui pourtant cachait sous ces facéties, une certaine tristesse. Depuis la perte de personnes qui lui étaient chères, son frère et son épouse, il se disait fatigué. Avec son humour particulier, il nous a laissé quelques citations : « Un pitre pas loin de la retraite, un peu éculé mais pas si con, déformé par ce métier voulant qu’à force de se montrer, on en fasse un peu trop… Et tout ça finalement pour pas grand-chose, puisque la renommée est amenée à disparaître, comme tout le reste » (à Libération en septembre 2 015). ou encore, "Tout le monde a peur de la mort, et pourtant tout le monde meurt. Ca ne doit pas être si difficile que ça de mourir parce que finalement tout le monde y arrive, et avec beaucoup plus de simplicité qu'on ne se l'imaginait." Pensées, répliques et anecdotes (2006) Michel Galabru Références de Michel Galabru Read more at http://www.dicocitations.com/auteur/4906/Michel_Galabru.php#AwgKjBS8Yr2OhUbW.99 M. Galabru, Merci et Bon Voyage dans l'Eternité.