Retour en images sur l'atelier Hip-Hop animé par Ismaël Mouaraki

Beau succès pour cet atelier danse hip-hop animé par Ismaël Mouaraki, chorégraphe, 
dans le cadre de la résidence de la compagnie Destins Croisés au Gueulard+

24 jeunes se sont initiés aux différentes techniques dispensées par un chorégraphe professionnel de très grande qualité.

Ismaël Mouaraki : portrait

Ismaël Mouaraki fusionne les danses urbaines aux autres formes de langages contemporains


D’origine franco-marocaine, Ismaël Mouaraki découvre les danses urbaines à l’âge de 12 ans. Il poursuit le 

développement de son art et occupe un rôle actif dans les communautés de danses urbaines françaises et québécoises dès les années 1990. En 2000, il crée une pièce éponyme qui marque le début des activités de Destins Croisés. Il s’installe par la suite définitivement au Québec et produit sa première création québécoise officielle, Futur Proche (2002) présentée en première partie des Ballets Jazz de Montréal. Depuis, il s’entoure de collaborateurs artistiques dont les talents et l’expertise ont inspiré sa fougue et sa vision. Ainsi, avec les concepteurs d’éclairage, concepteurs sonores, danseurs, scénographes et ingénieurs multimédia impliqués dans ses projets, il développe et façonne sa signature artistique ancrée dans l’exploration des genres et l’ouverture aux autres. Oeuvrant à titre de chorégraphe, danseur et enseignant, il a collaboré avec plusieurs grands noms tels que Xavier Lot, Tony Masckott, la Compagnie Accrorap, Philippe Decouflé et Hélène Blackburn. 

Son parcours sera entre autre marqué par la direction de danseurs urbains-contemporains dans la pièce Loops (2008 et 2013), l’élaboration d’un dialogue entre le texte et le corps dans Slam en/Corps (2009) et l’intégration de nouvelles technologies à son art et à sa gestuelle dans son solo RefleXction (2010).

En plus de ses activités au sein de la compagnie, il répond à des commandes d’œuvres. En effet,  il participe en 2011 à la parade Pink Carnaval du Festival Juste pour rire, où il chorégraphie le parcours d’une trentaine de participants. Dans la même année, il prend aussi part à la 5e édition de Pas de danse, pas de vie! du Regroupement Québécois de la danse en proposant une performance in situ. En 2012, Ismaël co-chorégraphia également une pièce intitulée Ayong avec Herwann Asseh de la compagnie Moral Soul (Brest, France).